La médiation équine : une belle manière de se découvrir




« Je fais un câlin à Nectar. J’ai envie de le serrer fort, de rentrer en lui, de fusionner. Je le caresse fermement, je pose ma tête, mon corps sur lui. J’aurai envie de toute m’allonger sur lui. J’ai là ce ressenti que je ne suis pas humaine et qu’il n’est pas cheval. C’est une rencontre avec quelqu'un que je n’ai pas vu depuis longtemps et que j’aime j’aime énormément. C’était comme charnel... (bon c’est dit ! ) J’ai eu des ressentis de la tête aux pieds. » V, témoignage 31/08/2019

« Je suis venue faire une séance avec Brigitte et les chevaux et pour moi ça a été intense et à effet sur le long terme guérissant.

Après le bonjour à tous et leur observation, je suis rentrée avec Brigitte parmi les chevaux. Aucun ne s'approchait à moins de 10 mètres. Ces 10 mètres, je les avais travaillé en séance de thérapie pour me construire une bulle de protection.

Puis un seul s'est approché jusqu'à me toucher le ventre avec son museau (je ne connais pas les termes ) : Nectar. Nectar me faisait peur avant de rentrer. Je le trouvais fier et belliqueux.

Au fil de la séance j'ai vu les chevaux s'approcher de moi. J'ai compris des éléments de ma vie de femme, des relations mère/ fille sur plusieurs générations. Surtout à la fin, je caressais Nectar. Je me suis appuyée sur lui et j'avais de l'émotion.

Son corps musclé n'était plus effrayant mais rassurant et protecteur. Il n'était plus belliqueux mais doux et compréhensif. J'ai appuyé mon corps contre le sien et ce ressenti je l'ai gardé longtemps.

J'ai obtenu par Nectar le droit de ressentir dans mon corps, le droit de toucher, le droit au plaisir du toucher. Beaucoup d'interdictions que je m'étais infligées, sont tombées suite à cette rencontre. J'ai longtemps rêvé de cette rencontre et cheminé la nuit avec Nectar. Cette séance a changé ma relation aux êtres humains masculins et change encore car je n'ai pas fini.

Merci Nectar, merci Brigitte. Et merci l'ensemble des chevaux car j'ai beaucoup appris et souhaite poursuivre la Magie de la guérison... tout en douceur... » F, témoignage 21/05/2020

Une séance de médiation équine est toujours un moment magique, riche en émotions intenses, inoubliable.

Lors de ces séances avec les chevaux , la personne va pouvoir recontacter des parties d’elle-même oubliées, ou blessées (ici, la part féminine).

Elle va pouvoir accéder à un potentiel qu’elle ignorait, à des sensations inconnues.

Elle va pouvoir expérimenter un autre type de relation à l’autre que ce qu’elle connaît.

Les chevaux , par leur simple présence, peuvent aussi permettre à la personne de revivre des évènements de son passé, les faire remonter à la surface pour permettre aux émotions qui n’avaient pas pu se vivre de se vivre, aux mots qui n’avaient pas été dits d’être dits.

Elles sont une aide à la prise de conscience, à l’intégration, à la réparation.

On cherche ici à élargir le champs de perception de la personne afin de l’aider à se désidentifier de ses croyances limitantes et accéder ainsi à son plein potentiel.

Cette expérience va participer au processus d’ouverture recherché en psychosynthèse.

Le cheval est à nos côtés depuis plus de 4000 ans

La relation entre les humains et les chevaux ne date pas d’hier !

Selon une étude dirigée par Ludovic Orlando, directeur de recherche au CNRS et directeur du centre d’anthropobiologie et de génomique de Toulouse et publiée le 20 octobre dernier dans la revue « Nature », Equus Caballus ( le cheval moderne) a été domestiqué 2200 ans avant notre ère dans la région du Caucase.

Le profil génétique de ce cheval domestiqué s’est alors répandu d’une manière fulgurante , supplantant ainsi en quelques siècles à peine, toutes les autres espèces de chevaux sauvages que l’on trouvait jusqu’alors.

Ce cheval moderne est génétiquement très différent de son ancêtre avec notamment, une colonne vertébrale plus solide et un comportement plus docile.

Il va ainsi permettre aux hommes de se déplacer plus rapidement, de transporter des objets d’une région à l’autre, de multiplier les échanges matériels et culturels entre les humains.

Il participera à toutes nos guerres, labourera nos champs et nous aidera dans quasiment toutes nos tâches.





L'aide qu'il nous porte s'est progressivement transformée : La naissance de l'équithérapie


Avec l’évolution technologique de nos sociétés, les chevaux ont petit à petit perdu ce rôle qu’ils jouaient auprès de nous depuis toutes ces années.

Comme le dit Linda Kohanov, fondatrice de la méthode Epona Quest, dans son livre « Le tao du cheval » : « les chevaux sont délivrés de leur tâche de bêtes de somme. Ils n'ont plus besoin de travailler pour nous dans les champs ou de transporter nos soldats à la guerre. A présent, les équins ont une mission beaucoup plus importante: nous faire travailler sur nous-même en portant notre poids psychique, et faire comprendre à l'être humain sa véritable nature! ».

Un des disciples de Socrate, le philosophe grec Xenophon écrivait déjà au Vème siècle avant J.C. :

" Le cheval est un bon maître, non seulement pour l'équilibre du corps, mais aussi pour celui du mental et de la vie des émotions". En Europe, c'est dans les années 1950 que le cheval est utilisé comme outil thérapeutique, tout d'abord pour faciliter la motricité de malades atteints de la poliomyélite. Puis, en 1973, une psychomotricienne, Renée de Lubersac, met par écrit les bénéfices du contact avec le cheval pour des malades handicapés.

L'équithérapie entre officiellement dans le champ des thérapeutiques à partir de 1986, date de la création de la Fédération française des Thérapies avec le Cheval. Enfin, depuis quelques temps, on commence à prendre en compte la forte dimension psychologique de la relation avec le cheval. Les chevaux sont porteurs d'un imaginaire fort, touchant aux dimensions archétypales de l'être, et ont un bon potentiel projectif, autant dans un rôle maternel ( par leur fonction de portage), paternel ( par leur puissance musculaire) que dans les fonctions liées au développement de l'enfant ( par leur capacité à jouer et à être dans le moment présent). Depuis les travaux de Leigh Shambo , nous savons que le système émotionnel du cheval ( le cerveau limbique et amygdalien) résonne puissamment avec celui de l'homme.

Des constellations familiales guidées par les chevaux

Les séances de médiations que je propose ici aux écuries entrent totalement dans le champs de ce travail d'aide psychologique et émotionnel.

Elles illustrent et s’appuient sur deux concepts apparus dans les années 80 :

- la télépathie et les champs morphogénétiques , Ruppert Sheldrake

- les constellations familiales et systémiques , Bert Hellinger

Au début des années 80, Rupert Sheldrake (1942-), docteur en biochimie de l’université de Cambridge, qui fut professeur de biologie pendant plusieurs années au sein des universités de Cambridge et Harvard, va apporter une vision totalement différente de la science .

Il s’attaque dès le début à la vison purement matérialiste de la science d’une part, et développe une théorie alternative fondée sur la notion de champ morphogénétique d’autre part.

Dans son livre « les pouvoirs inexpliqués des animaux » , coll J’ai lu, 2003 , Rupert Shekdrake nous explique que tous les êtres vivants sont reliés par un champs appelé « champs morphogénétique ». Ce champs contient toutes les informations issues d’une mémoire collective, hors espace et hors temps.

Les relations qui se nouent entre les membres d’une même espèce et les comportements qui en découlent sont directement liés à ces champs. ( Exemple des couloirs de migration empruntés par les jeunes oisillons qui n’ont jamais fait le trajet auparavant et qui pourtant savent exactement où passer ou bien les tortues qui reviennent pondre leurs œufs à l’endroit où elles sont nées etc.).

Mais les relations inter-espèces puisent aussi dans ce champs là. Ainsi en est-il des relations entre les animaux de compagnie et leur binôme humain ou pour ce qui nous concerne ici, de la relation à un moment donné entre le groupe de chevaux et la personne en séance de médiation.

A ce moment là, la communication qui va s’établir entre ces chevaux et la personne humaine sera nécessairement non verbale , d’ordre télépathique .

Cette communication se fera sous forme d’image, de ressentis, d’émotions , au début triangulée par ma présence et très vite en direct entre les chevaux et la personne.


Nos relations à nos ancêtres, même inconscientes agissent sur notre présent.


Toujours dans les années 80, Bert Hellinger, philosophe, théologien et psychothérapeute allemand spécialisé dans les relations familiales, va développer sa propre méthode de développement personnel : les constellations familiales.

Fortement inspirée du psychodrame de Moreno, cette approche va permettre de comprendre les relations qui nous relient à nos ancêtres et comment ces relations inconscientes agissent sur notre présent, nos comportements, nos ressentis, nos choix et notre vécu.

Sortes de jeu de rôles mettant en scène les personnes de notre passé, les évènements traumatiques vont pouvoir être rejoués et réparés.


Lors de constellations familiales classiques , les rôles familiaux sont tenus par des personnes qui participent à la séance, ici, aux écuries, les rôles vont être joués par les chevaux eux-mêmes.

Les séances de médiation que je propose ici sont individuelles.

Aucune connaissance en matière de chevaux ou d'équitation n'est requise.

Nous évoluons au milieu du troupeau, chaque cheval étant entièrement libre de participer ou pas à la séance.

Chaque séance est unique et nous ne savons pas à l'avance de quoi il va être question : les chevaux sont les maîtres du jeu et du temps.

Si nous acceptons de nous laisser guider, sans chercher à contrôler ni à anticiper alors nous sommes touchés par la grâce d'un moment inoubliable et réparateur.

Un moment suspendu et hors du temps.



3187177_edited.jpg

Bonjour et merci pour votre visite !

Je m'appelle Brigitte et je suis thérapeute spécialisée en psychosynthèse, psychogénéalogie et analyse transactionnelle. Je pratique aussi la médiation équine comme support de thérapie.

Pour recevoir
toute mon actu

Merci pour votre envoi